Blog Post

The big bang theory

  • |
  • STAFF
  • |
  • TV

big_bang_theory_4901

-Jim Parsons (Sheldon), Johnny Galecki (Leonard), Kaley Cuoco (Penny) Simon Helberg      (Howard) et Kunal Nayyar (Rajesh) : le big bang rencontre Rock Band. © D.R.

The Big Bang Theory est la première série à incarner le geek total, son univers, et à en faire son “héros”. Enfin presque. Rencontre avec ces nerds aussi doués pour la physique qu’ils sont nuls dans la vraie vie.

The Big Bang Theory, créé par Chuck Lorre et Bill Prady, raconte la vie de deux co-locataires, Leonard (Johnny Galecki) et Sheldon (Jim Parsons), ainsi que de leurs amis et collègues Howard (Simon Helberg) et Rajesh (Kunal Nayyar). Quand ces quatre génies ne sont pas occupés à faire de nouvelles découvertes scientifiques, ils jouent à Halo 3, matent Le Seigneur des Anneaux ou se font une partie de boggle en klingon. L’autre particularité de ce quartet zarbi est d’être socialement… inadapté. Et c’est un euphémisme. Heureusement, l’arrivée d’une nouvelle voisine sexy, Penny (Kaley Cuoco), se transforme pour eux en opportunité de se connecter avec les “vrais gens”.

The big bang theory

-“Ce sont des aliens tentant d’assimiler notre civilisation. Ils étudient les comportements      humains, mais ne les comprennent pas.” © D.R.

Simon Helberg, dont le personnage d’Howard pense autant avec son entrejambe qu’avec son cerveau surdoué, compare cette bande de nerds à “des aliens tentant d’assimiler notre civilisation. Ils étudient les comportements humains, mais ne les comprennent pas. Ils savent comment faire mais ils n’éprouvent pas la moindre connection avec le monde qui les entoure.” Leonard est probablement le plus normal d’entre eux, et celui qui fait le plus d’efforts pour s’intégrer à la société, alors que Sheldon n’a aucune envie de faire partie de cette planète. Sans parler de (Rajesh) Koothrappali, sûrement le plus déconnecté de tous, incapable de s’exprimer devant une personne du sexe opposé. “C’est comme si quatre extraterrestres s’étaient posés sur terre et chacun avait reçu un manuel d’instruction différent,” explique Simon Helberg.

The Big Bang Theory n’exprime pas tant la théorie d’un chaos social entre eux et nous, mais plutôt l’existence d’une vie parallèle entre le monde geek et le reste… du monde. La théorie des cordes appliquée aux voisins de palier en somme. ◊ (Lire le sujet complet dans Geek Le Magazine n°1, en kiosques le 15 mai)

[youtube mdMaZlWkK8o 530]

STAFF
Force et Hodor

Comments

comments powered by Disqus