Blog Post

REVIEW : Rat Queens #1

Rat Queens aurait pu être une BD d'Heroic Fantasy comme les autres mais c'était sans compter sur ses quatre héroïnes completement Badass. Elles aiment l'alcool, le sexe sans lendemain, les bastons de fin de soirée, les champignons qui font rire et décapiter des orcs. On vous dit tout sur le comics qui dépoussière le genre.

Rat Queens est un comics de Roc Upchurch et Kurtis Wiebe sorti en septembre 2013 et qui arrive enfin par chez nous. On y découvre la vie dans la "paisible" cité de Palissade. Petite ville "random" de n'importe quel MMORPG avec son lot de mercenaires censé la protéger. Et parmi eux, il en est un qui attire plus l'attention, celui des Rat Queens : Betty, Dee, Hannah et Violet, quatre filles de races différentes, de milieux différents que tout pourrait opposer mais qui se retrouvent autour de passions communes (celles citées plus haut). L'histoire démarre au moment où toutes ces équipes de mercenaires sont sommées de remplir plusieurs missions d'intérêt général sous peine de se voir virées de Palissade.

C'est vraiment une BD géniale, parce que sous ses airs de déjà vu mille fois, se dégage une véritable fraîcheur. On a rarement l'occasion de voir un groupe d’héroïnes Badass à ce point. Si les fictions contenant une ou deux filles de ce style sont monnaie courante aujourd'hui, le fait qu'elles soient autant et au premier plan de l'histoire est une vraie originalité. Leur aura est telle, qu'elles éclipsent totalement les autres personnages et surtout la gente masculine, réduite au simple rang de Toy Boy.

Si le scénario est bien ficelé et alterne avec fluidité entre les moments de repos et les moments de bataille, entre le comique et le drame, le dessin d'Upchurch n'est pas en reste. C'est beau, dynamique et le style colle parfaitement à l'ambiance. Rien à dire non plus de l'objet, Urban fait encore une fois le job de la plus belle des manières avec couvertures et histoires bonus.

En conclusion, Rat Queens plaira autant aux amateurs de Medieval Fantastic qu'à ceux réfractaires ou déçus par le genre. Elle plaira en tout cas, à coup sûr, à ceux qui aiment les personnages féminins de caractère et ça, elles n'en manque pas. Une série sur laquelle il faudra compter ces prochaines années.

STAFF
Notre peuple vaincra

Comments

comments powered by Disqus