Blog Post

Review : Chair de Poule

S'il y a bien un film que vous attendez avec impatience depuis des mois, c'est bien Deadpool ! Mais... en fait, on a décidé de vous parler de son petit frère "Chair de pool" (pardon d'avance pour cette blague...) qui est également sorti aujourd'hui sur nos écrans.

Si vous étiez des habitués des cours de récré dans les années 90/2000, vous devez savoir que les "guerres de clans" faisaient rage entre les adorateurs de la méga drive et ceux de la super Nes par exemple ou encore ceux qui préféraient Végéta à Sangoku. Mais il y en a une qui, même si elle était moins importante, résonne toujours aussi vivement dans mon esprit, c'est bien celle qui divisait les spectateurs des séries "Chair de Poule" et "Fais-moi peur" (Bon, y'avait Crypt Show aussi...).

Et il faut dire que ces séries ont marqué la jeunesse de bon nombre d'entre nous et tout particulièrement "Chair de Poule" qui s'appuyait sur très large collection de bouquins, vendus à des millions d'exemplaires dans le monde entier. Et les producteurs ne s'y sont pas trompé en décidant d'adapter la série sur grand écran.

Et l'histoire nous remet directement dans le bain en nous proposant une mise en abyme des plus cool. On suit donc l'arrivée de Zach, un jeune garçon et sa mère dans une ville paumée des Etats-Unis. Zach est persuadé que sa vie sera plus que banale à partir de cet instant mais ce sera sans compter sur sa jolie voisine Hannah, son père R.L. Stine, auteur de son état, et sa collection de livres qui renferment plus que des mots.

Le film en lui-même est vraiment sympa sans être sensationnel non plus. On y retrouve tous les monstres qui ont hanté nos cauchemars : clows, momie, loup-garou, insectes géants et le plus flippant de tous, Slappy, le pantin maléfique qui deviendra l'antagoniste parfait pour nos héros. Pour ce qui est des acteurs, pas vraiment de grands noms. Et celui qui sort du lot, n'est autre que ce bon Jack Black, toujours aussi génial même s'il est toujours moins drôle que lorsqu'il est en complète roue libre.

Il faudra cependant noter que l'horreur a vraiment été laissé de coté pour rester seulement du coté du fantastique et de l'humour et c'est un peu dommage. Même si les livres et la série étaient plutôt bon enfant, ils arrivaient quand même à nous donner quelques sueurs froides.

En conclusion, ce n'est clairement pas devant le film de l'année, ni de la semaine d'ailleurs, mais il est très agréable à regarder en famille. Il plaira sans doute plus aux enfants mais le vrai intérêt du film "Chair de Poule" est de faire le lien entre deux générations de lecteurs.

CHRISTIAN UNG
Force et Hodor

Comments

comments powered by Disqus