Blog Post

#Cannes2012 : Maniac, le slasher du POV

Présenté hors-compétition en séance de minuit, Maniac produit par Alexandre Aja et réalisé par Franck Khalfoun (2ème sous-sol en 2007) est un remake, plus ou moins libre, du film culte réalisé par William Lustig en 1980. Autant dire que la mise en chantier de ce nouveau Maniac avait tout pour inquiéter. Surtout après le casting du gentil Elijah Wood en serial killer tuant et scalpant des jeunes femmes, rôle tenu autre fois par le flippant Joe Spinell. Il fallait donc trouver un truc, une approche, une originalité. Et il s'avère qu'Aja and Co ont peut-être fait le meilleur choix possible, et au passage réaliser un rêve de gosses. De gosses déviants, cinéphiles, Madeux !

-Français installé aux USA, Franck Khalfoun rejoint le Team Aja. Vous avez tous vu un porno gonzo tourné en POV, pour “point of view”, à la première personne ? Alors, imaginez un slasher du POV ! En épousant ce high concept et ne s'y écartant qu'à de rares occasions/respirations, le film échappe aux habituels pièges du remake, du copier/coller. Joe Spinell est une gueule irremplaçable ? Elijah Wood sera une voix entêtante ! Le réalisme craspec laisse ainsi place à un romantisme torturé, et si les meurtres sont parfois sacrifiés sur l'autel du dispositif, l'ouverture de Maniac 2012 justifie à elle seule l'existence du projet. Une grande petite mort. Vincent Julé [dailymotion xr2g2v 500]
STAFF
Force et Hodor

Comments

comments powered by Disqus