Blog Post

Baisse de la TVA sur les mutants

  • |
  • STAFF

-Charles Xavier en tombe de son fauteuil : “Ah les sans-gênes (X), ils nous ont déshumanisés !”

Parmi la flopée de hausses de prix qui nous assomme en cette rentrée, il est une baisse qui ne saurait pour autant nous réjouir. Un tribunal américain en effet entériné le fait que les mutants et super-héros ne sont pas des humains et que par conséquent la taxe applicable (aux US) sur les figurines serait la taxe réduite. Portée à nos oreilles par le podcast de Radiolab (via Laurent Suply), cette anecdote de merchandising est un peu plus que cela puisque Marvel a ainsi pris une position moins nuancée que celle développée dans les comics et adaptations ciné de ceux-ci. Aux États-Unis, il faut savoir effectivement que la "TVA" sur les importations de poupées ("dolls") est de 12 %, contre 6,8 % pour les jouets ("toys"). Une différence notable qui a suffit à motiver les avocats de Marvel pour porter l'affaire en justice afin de prévaloir du caractère non-humain de leurs héros, et en particulier des plus vendus sous forme de figurines : les X-Men. Armé de près de 80 figurines, les deux avocats en commerce international de la firme ont ainsi plaidé devant un juge américain, bien décidés à prouver que si les mutants montraient une grande ressemblance au genre humain, ils se rapprochaient davantage de "monstres". Pas facile a priori, puisque nos X-Men sont de parents humains et que certains, parmi les plus connus comme Wolverine, ont tout de l'humain -même amélioré- et que leur mutation résulte d'un acte délibéré ou d'un accident. Jusqu'alors, il suffisait aux jouets d'être dotés d'une tête, d'une bouche, de bras, d'œils, de poitrine, etc., pour être considérés comme des représentations humaines, et donc taxées à 12 %. Et ainsi les avocats Marvel de démontrer que, si The Beast est un intello à lunettes citant Shakespeare, les humains n'ont pas de peau bleue pour autant. Objection votre honneur ? Même pas peur, les lawyers se sont risqués à faire un parallèle avec le sprinter handicapé Oscar Pistorius, exclu des compétitions pour valides en raison de ses prothèses censées l'avantager. Même sanction pour les héros ? Bryan Singer lui-même fut convié a donner son avis chez Radiolab, y allant dans une dangereuse parabole avec la Shoah... Quel fut le verdict ? Le tribunal a tranché : les X-Men ne sont pas des humains, pas plus que l'ensemble des super-héros. Un énoncé qui satisfait Marvel le vendeur de figurines mais difficile à revendiquer en bloc pour Marvel l'éditeur, dont le débat sur l'humanité ou pas de ses super-héros demeure une trame essentielle depuis près de 80 ans. Et vous, quel est votre verdict ? D.B.

STAFF
Force et Hodor

Comments

comments powered by Disqus